Hot Rencontre

Guide N°1 de la rencontre hot

9 choses que vous devriez savoir sur le vagin 9 choses que vous devriez savoir sur le vagin
Messieurs, connaissez-vous vraiment le vagin de votre partenaire ? Ce petit bijou qui procure tant de plaisirs mérite un plus d’attention de votre part. Parce... 9 choses que vous devriez savoir sur le vagin

Messieurs, connaissez-vous vraiment le vagin de votre partenaire ? Ce petit bijou qui procure tant de plaisirs mérite un plus d’attention de votre part. Parce que connaître l’autre sur le bout des doigts peut améliorer la relation, il est donc essentiel de comprendre les femmes. Pour combler vos lacunes, tout de suite toutes les choses à savoir sur le vagin.

 

9 secrets du vagin dévoilés

Vulve et vagin, deux choses différentes : À compter d’aujourd’hui, n’oubliez plus que le vagin est l’organe interne qui relie le col de l’utérus à la vulve. C’est le passage du sexe masculin pendant la pénétration ou pendant la naissance. La vulve est un nom générique qui englobe le vagin, le pubis, les lèvres, le clitoris et l’urètre.

 

Les secrets du vaginL’érection féminine : Ce ne sont pas seulement les hommes qui ont droit à des érections, les femmes aussi. Même si on n’en parle pas, cela existe, et cela se passe au niveau du clitoris. À cause de l’érection, le clitoris grossit par l’afflux du sang, et cela le rend très sensible au toucher, voire même douloureux, et la femme se rétracte pour éviter toute stimulation.

 

Le clitoris, au cœur du plaisir de la femme : Savez-vous que le clitoris possède 8 000 terminaisons nerveuses ? L’unique rôle de ce petit bouton rose est de procurer du plaisir à la femme. D’ailleurs, c’est le seul organe de son corps qui est destiné uniquement au plaisir. Le clitoris qui surplombe les petites lèvres possède un corps et deux racines qui suivent la courbe de l’os pubien.

 

Un orgasme, la meilleure antidouleur : Quand votre copine vous dit qu’elle a un mal de tête terrible pour ne pas faire des parties de galipettes, maintenant vous savez, le sexe est bien plus efficace qu’un médicament. L’orgasme est un véritable antidouleur pour les migraines, pour les douleurs menstruelles, pour la nausée… De plus, il n’y a d’effets secondaires.

 

Le vagin, organe autonettoyant : Le vagin est fait pour se nettoyer tout seul, et de manière automatique pour éviter le développement des bactéries. Se rincer abondamment sous la douche est contre-indiqué, car cela provoque des irritations et des sécheresses. Mais il faut que votre partenaire se lave avec un savon au pH neutre pour ne pas altérer son vagin.

 

Les rapports sexuels utiles pour la bonne santé et la jeunesse du vagin : Comme toutes les parties du corps, le vagin a besoin de s’exercer pour être en forme. Quand une femme ne fait pas l’amour pendant la ménopause ou avec l’avancement de l’âge, les tissus internes se dégradent. Donc, le sexe régulier permet au vagin d’être en meilleure santé.

 

Les muscles vaginaux, les plus puissants dans le corps d’une femme : Pendant un acte sexuel, toutes les femmes peuvent utiliser leurs muscles vaginaux, on parle ici des mêmes muscles qui permettent de stopper le flot urinaire quand elles urinent. Vous ne devrez pas sous-estimer leur pouvoir, car le record du monde de pression est attribué à une jeune Russe, son vagin peut lever un poids de 14 kg.

 

La femme peut être excitée même s’il n’y a pas lubrification du vagin : L’absence de lubrification du vagin n’empêche pas l’excitation de la femme. Certes, cela rend difficile la pénétration, mais on trouve maintenant des gels ou autres solutions lubrifiantes pour remédier à cela. Afin de prévenir cette situation, il est aussi possible de faire durer les préliminaires.

 

La découverte du fameux point G : Certains pensent l’avoir découvert, et d’autres remettent en cause sa réelle existence. Le point G est la zone qui procure le plus de plaisirs à la femme. Pour le trouver, lubrifiez vos doigts, et introduisez-les dans le vagin de votre partenaire, paume vers le haut. Ensuite, enfoncez jusqu’à ce que vous sentiez le col de l’utérus. Après, ramenez-les vers l’extérieur, et caressez la zone la plus sensible qui est la paroi antérieure du vagin. Repliez vos doigts, et caressez cette dernière avant de commencer doucement et d’appuyer plus fort de façon progressive.

Pas encore de commentaires.

Aucun commentaire jusqu'à présent. Soyez le premier à laisser un commentaire.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *